Docteur Roger NOUAILLE

 

Je recherche tout témoignage sur des faits de Résistance  en Bretagne avec documents
(
Pour m'écrire)

 

15/12/2016

 

Émile Noël, déporté pour sabotage

Originaire de Fougères

 

Né le 25 novembre 1920, Emile Noël exerce le métier de contremaître. Requis pour le STO (Service du Travail Obligatoire), il est accusé de sabotage sur un poste de soudure autogène et arrêté par la Gestapo, au mois d’août 1943.

Il est déporté à Wiesbaden du 20 août 1943 au 10 mai 1944, puis à Dachau du 12 mai 1943 au 16 juin 1944 et enfin au camp d’Allach (à l’ouest de Munich) du 17 juin 1944 au 1er mai 1945. Le camp est libéré par les Américains précisément le 30 avril 1945.

Emile Noël est reconnu déporté politique, pour avoir été contraint à du travail forcé en Allemagne.

Les arrestations ont  lieu également-on le voit- dans le cadre du STO exercé en Allemagne.

Elles ne concernent pas uniquement les réfractaires qui peuvent vivre dans la clandestinité, mais elles peuvent viser des travailleurs qui ne fournissent pas l’effort pour le développement de l’industrie allemande ou qui l’entravent.

 

Daniel Heudré

     h-b.gif (328 octets)

Contact de l'administrateur du site

    accueil-mdg1.gif (1380 octets)