Plan du site-Liste des biographies

Nous recherchons des témoignages, des documents ou des photos sur ce résistant write5.gif (312 octets)

 

L’abbé Jean Lecoq, prisonnier de guerre et résistant en Allemagne

Natif de Saint-Malo

Parmi les prêtres résistants en Ille-et-Vilaine, deux font la fierté de leur commune respective : l’abbé  Pierre Leroy de Coglès et l’abbé Jean Fleury de La Selle-en-Luitré. Le nom de Jean Lecoq, méconnu, mérite pourtant d’être relevé. Prisonnier en Allemagne, il  transgresse les règlements et conduit des actions de résistance, dans la plus grande  clandestinité.

Né à Saint-Malo, le 19 septembre 1913, Jean Lecoq est réquisitionné comme prisonnier de guerre à Gotha en Thuringe. Il devient « prisonnier transformé », son statut change dans la mesure où il est considéré comme un travailleur civil. Il organise des réunions clandestines, célèbre des offices également en « cachette » et rend visite aux camarades hospitalisés. Ainsi il se dévoue comme aumônier clandestin auprès des travailleurs français. Fernand Morin de Carentan (Manche), déporté politique, témoigne avoir partagé sa cellule à Gotha et avoir vu Jean Lecoq se dépenser sans se ménager auprès des S.T.O.

Le 1er juin 1944, Jean Lecoq est arrêté  par la Gestapo sur son lieu de travail. Le motif de la condamnation est d’avoir mené « une action dangereuse auprès des ouvriers pour le Reich et le peuple allemand ». La peine prononcée est l’internement au camp de Dachau. Les réunions et les messes étaient interdites et avaient toujours lieu  dans la clandestinité.  Le 13 octobre 1944, Jean Lecoq est dirigé dans ce camp. Jean Loaec du Finistère, autre déporté politique, était le compagnon de captivité de Jean Lecoq, à Dachau, au  block 26. Selon le récit qu’il nous donne, il est atteint par le typhus et est rapatrié après sa guérison en 1945.

Un jour, il faudra écrire les différentes circonstances d’arrestation de nos résistants et de nos déportés. La  Résistance a déjoué l’ennemi dans des lieux parfois surprenants.

 

Daniel Heudré

Photo (Archives de Caen)

Autre abbé arrêté en Ille-et-Vilaine: Pierre LEROY recteur de Montreuil-sous-Pérouse