Plan du site-Liste des biographies

Nous recherchons des témoignages, des documents ou des photos sur ce résistant write5.gif (312 octets)

 

René LEBRETON, garde mobile arrêté au large de Guernesey

Originaire de Dinard

 

René Marie LEBRETON est né à Dinard le 28 avril 1917. Il s’inscrit au réseau Hector de la France Combattante en janvier 1941.

Son intention est de rejoindre les Forces françaises libres du Général de  Gaulle en Angleterre. Les FFL sont définies, selon Jean-Louis Crémieux-Brilhac, comme une « communauté de Français hors de France autour du général de Gaulle ». Le 12 février 1941, il part de Saint-Cast en compagnie de quatorze camarades, à bord d’un bateau de pêche. Hélas le destin torpille leur équipée.

A la hauteur de Guernesey, il est intercepté par un patrouilleur allemand. C’en est fini  de leur expédition et de leur rêve.

René Lebreton est incarcéré à Cherbourg du 13 février au 5 mars 1941, puis à Saint-Lô du 5 mars au 13 avril 1941. Il est jugé par la cour martiale de Saint-Lô à des travaux forcés, les 19 et 20 mars.  La déportation s’effectue en Allemagne dans des prisons et des forteresses: Düsseldorf (du 25 avril 1941 au 3 mai 1941), Lüttringhausen (du 3 mai  1941 au 19 septembre 1944), Brandebourg (du 19 septembre à février 1945), Bützow Mecklembourg (de février 1945 au 3 mai 1945).

René Lebreton est libéré par les Russes à Bützov, le 3 mai 1945.

 

Daniel Heudré

 (20/12/2016)