Plan du site-Liste des biographies

Gaëtan HERVE


Gaëtan HERVE est né le 1er mars 1886 à Rennes.
Ses études secondaires achevées, il fait son service militaire d'octobre 1907 à septembre 1909.
Le 1er avril 1913, sous la municipalité Jean Janvier, il entre aux services municipaux de la ville de Rennes en qualité de rédacteur de 3e classe.
Seize mois plus tard, il est mobilisé comme Sous-Lieutenant. Blessé par balle le 29 août 1914, il est fait prisonnier à la Vallée-au-blé dans l'Aisne.
Rapatrié le 30 novembre 1918, il revient à Rennes où il réside au 5, boulevard de Sévigné, puis rue du Petit Villeneuve, et reprend ses fonctions à la mairie.
Le 1er avril 1921, il est promu rédacteur en chef, puis secrétaire général en 1925.

Marié et père de trois fillettes, il occupe dorénavant un logement de fonction à l'hôtel de Ville.
En septembre 1939, le capitaine de réserve Gaétan Hervé est affecté à la gare de Versailles. Il est démobilisé à Tarbes le 3 juillet 1940.

Ayant repris ses fonctions, il s'accommode mal de l'occupation allemande.
A la suite de l'assassinat à Paris de Philippe Henriot, Secrétaire d'Etat à la propagande du Gouvernement de Vichy, cent cinquante personnalités françaises sont désignées et signalées à la Milice chargée de les faire disparaître dans la nuit du 30 juin au 1er juillet 1944. Gaétan Hervé fait partie de la liste établie ; la Milice l'interpelle à son domicile, dont il parvient à fuir. Il est abattu place de la Mairie.

Gaétan Hervé est inhumé à Rennes, au Cimetière du Nord.

Une rue de Rennes est à son nom, dans le quartier de la Binquenais - Parallèle aux boulevards Volclair, de l'Yser et Oscar Leroux

Source: 
Mémoire de Granit, 1939 - 1945
, Commission d'information historique pour la paix du département d'Ille-et-Vilaine, 1991, p. 66
Les nationalistes bretons sous l'occupation. Kristian HAMON P 77-78