Ed: 04/03/2016  memoiredeguerre35@yahoo.fr

g-b.gif (311 octets)

HERMER Raymond Marie Jules

 

Né dans une famille originaire d'Ille-et-Vilaine, le 29 décembre 1903 à Rennes, Raymond Hermer y fait ses études primaires

Musicien, il remporte le premier prix de violon du Conservatoire Régional et était sur lé point de poursuivre ses études musicales au Conservatoire National de Berlin lorsque la guerre éclate le 2 août 1914.

Réformé au conseil de révision, il travaille dans le commerce tout en étudiant le saxophone. Il fait partie de différents orchestres parisiens, puis d'orchestres sur des paquebots et parcourt ainsi une grande partie du monde.

Appelé le 2 septembre 1939, il est à nouveau réformé et, au début de l'Occupation, est musicien à Radio-Rennes.

En juillet 1943, il entre au Réseau de Renseignements « Alliance » comme agent P2 et grâce à la musique parvient à recueillir des renseignements sur les différentes unités allemandes stationnées dans la région rennaise.

Il joue un rôle de boîte aux lettres et de courrier dans tout le secteur Bretagne, refusant d'être remplacé après l'arrestation de camarades.

Arrêté à son tour le 2 octobre 1943 à son domicile,  puis déporté en Allemagne le 16 décembre 1943, il est jugé par le Tribunal Militaire de Fribourg avec 24 compagnons à Heilbronn le 21 août 1944.

Lieux de déportation Kehl, Freiburg-im-Breisgau, Schwäbisch-Hall , Heilbronn.

Homologué comme sous-lieutenant. Croix de guerre avec citation à l'ordre de l'Armée, médaille de la Résistance.

Une rue est à son nom à Rennes, quartier de la Binquenais - Perpendiculaire aux boulevards Oscar Leroux et Louis Volclair

Sources: ADIV 6ETP2/49. Mémoire de granit p 65.