Ed: 09/03/2017  memoiredeguerre35@yahoo.fr

Gilbert DORLEANS, un étudiant résistant déporté à Mauthausen

 

Gilbert, Jean, René Dorléans est né le 23 novembre 1922 à Guise (Aisne). Il appartient au réseau Overcloud (parachutages, liaisons et sabotages), du commandant Joël Le Tac. Pendant l’année 1942, il est étudiant au lycée de Rennes (Ille-et-Vilaine). Le 4 février 1942, il est arrêté par la Gestapo, au 5 Boulevard Magenta, suite à une dénonciation. L’interpellation vise une cinquantaine d’étudiants. Les circonstances de son arrestation ne sont pas connues : il est en mission, mais il n’y a aucun témoin. Interné à la prison d'Angers puis celle de Fresnes, en cellule au secret,  du 4 février 1942 au 17 mars 1943, puis à Compiègne. Ensuite il est déporté le 23 avril 1943 à Mauthausen (Autriche).  Il est transféré dans les kommandos de Wiener Neustadt (Autriche) et Linz III, dépendant de Mauthausen, sous le matricule 27986. Il est libéré au mois de mai 1945 par l’armée américaine, lors de l’évacuation du camp.

La mère de Gilbert Dorléans écrit au Maréchal Pétain le 10 août 1942 afin que les parents des détenus de la prison de Fresnes puissent leur apporter davantage de nourriture. Au mois de juin 1945, sa mère s’alarme à deux reprises du sort de son fils, toujours absent, notamment par un courrier adressé au Ministre des Prisonniers et Déportés.

Revenu  en France, Gilbert Dorléans se marie le 21 septembre 1945 à Rennes avec Paulette Leroy. Il est reconnu résistant déporté.

SOURCES : DAVCC, CAEN – Mémoire de Guerre Bretagne

Daniel Heudré

 

Lettre envoyée par madame Dorléans au Maréchal Pétain

09/03/2017

    accueil-mdg1.gif (1380 octets)