Ed: 07/11/2017

g-b.gif (311 octets)

Ferdinand DELABALLE, un étudiant mort pour la France

Pour enrichir la mémoire du passé, nous recherchons des témoignages ou des documents  sur la Résistance en Ille-et-Vilainewrite5.gif (312 octets)

 

Ferdinand Delaballe est né le 26 décembre 1920 à Paris 16è. Il est étudiant et réside à Rennes (Ille-et-Vilaine) lors de son arrestation.

Il est engagé dans la Résistance au sein du réseau Jade-Fitzroy, créé en décembre 1940 par Claude Lamirault et Pierre Hentic. C’est un réseau de renseignements militaires qui réunit des hommes d’origine politique différente.  Il est interpellé le 19 février 1944.

Il est d’abord interné du 19 février 1944 au 26 avril 1944. Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau.(Matricule 185407), puis est transféré à: Buchenwald, Flossebürg et Hersbruck situé à 30 km à l’est de Nüremberg, Ce Kommando a été créé pour installer une usine souterraine fabriquant des moteurs d’avion. Le travail des détenus consiste à déblayer les roches, préalablement dynamitées, afin d’aménager les galeries. Il décède le 26 septembre 1944. Reconnu déporté résistant. Mort pour la France.

SOURCE : AVCC, Caen

Daniel Heudré